FR|EN|AZ

Le premier satellite de télécommunication «Azerspace-1» de l’Azerbaïdjan a été lancé avec succès

Le premier satellite de télécommunication «Azerspace-1» de l’Azerbaïdjan a été lancé avec succès
8 February 2013

Le 8 février sera reconnu comme un des événements les plus importants de l’histoire de l’indépendance de l’Azerbaïdjan.

Une attention particulière est accordée à l’application des hautes technologies et au développement de l’industrie spatiale en Azerbaïdjan. La volonté de donner la priorité aux applications en matière de technologies de l’information et de la communication en Azerbaïdjan par le Président M. Ilham Aliyev, et sa déclaration faisant de l’année 2013 "l’Année des technologies de l’Information et de la Communication" en sont une parfaite illustration.

Premier opérateur de satellites en Azerbaïdjan et au Caucase, "Azercosmos», depuis ses deux ans d’existence, a œuvré afin de présenter des services de diffusion téléradio et de télécommunications, et d’assurer des plateformes de communication fiables répondant aux exigences du gouvernement et des clients. Plus important encore, toute l’attention a été absorbée par la production du premier satellite de notre pays "Azerspace-2" et par sa mise en orbite.
Tous les préparatifs pour la mise en orbite de notre premier satellite, qui fournira un éventail de services de télécommunications et de connectivité à large bande, dont des millions de personnes pourront profiter, est l’un des événements les plus remarquables démontrant la puissance de notre pays dans le monde.

Le premier satellite "Azerspace-1" appartenant à la République d’Azerbaïdjan a été lancé par la fusée "Ariane-5" décorée drapeau tricolore azerbaïdjanais depuis la base de Kourou, en Guyane française, à 01h36, heure de Bakou.

Le lancement du satellite Azerspace-1" est, depuis 2002, le 54e lancement du vecteur "Ariane-5", détenteur d’environ 50% du marché mondial du lancement des satellites et qui, depuis de début de ses activités en 1980, a lancé consécutivement 242 satellites. Produit par la société américaine “Orbital Sciences” sur la base de la plateforme STAR-2 qui travaille actuellement sur 22 satellites actifs, le satellite “Azerspace-1” a été placé en orbite par le vecteur français “Ariane-5”, qui se caractérise par une grande fiabilité.

20% de ressources du satellite seront utilisées pour répondre aux besoins de l’Azerbaïdjan, les 80% restants seront exportés sur le marché mondial. Des contrats sont déjà signés pour la vente de 40% des ressources de l’appareil. Des millions de personnes réparties à peu près sur un tiers de la surface du globe seront en mesure d’utiliser les services de télécommunications de ce satellite. Notre premier satellite jouera un rôle économique important dans l’espace en réunissant de plus de 50 pays. Le lancement du premier satellite de télécommunications de l’Azerbaïdjan est un pas important pour assurer la diversification de notre économie, notre indépendance et sa sécurité informatique, le développement de l’industrie spatiale et pour notre intégration dans l’espace international, ainsi qu’un projet commercial rentable. "Azerspace-1" assurera la diffusion de télé-radio sur le territoire azerbaïdjanais, et fournira les services IP haut débit, ainsi qu’en général, un meilleur contrôle de toutes les données à transmettre, la mise en œuvre des différents projets de "e-gouvernement ". Un système d’enseignement à distance pourrait ainsi être mis en place. En cas de dommage par surcharge du réseau de fibre optique, les problèmes seront éliminés efficacement et rapidement, un système de communication moderne protégé par les dernières technologies de cryptage et répondant aux dernières exigences sera construit afin d’assurer la sécurité des communications.
Selon le contrat d’assurance de “Azerspace-1”, en cas d’accidents, "Azercosmos" aura la possibilité de poursuivre le projet grâce au paiement de la prime d’assurance.
Le premier satellite azerbaïdjanais lancé par la fusée européenne s’est séparé avec succès à la trente septième minute de vol et s’est placé sur orbite.
Source:   AZERTAG

Retour à la liste