FR|EN|AZ

Economie et commerce

Monnaie:1 Euro = 100 eurocent
Année fiscale:Année civile
PNB:36,7 milliards d'euros (2008)
Taux de croissance PNB:0% (2008)
PNB par personne:75100 euros
Taux d’inflation:1,8% (2009)
Chômage:5,38% (2009)
Investissements directs:55228 milliards d'euros (2007)
Commerce extérieur:
Exportations:11903,4 milliards d'euros (2008)
Importations:17246,6 milliards d'euros (2008)
Industries principales:opérations bancaires et services financiers; production du fer et de l’acier; technologies d'information; transportation du cargo; traitements de produits alimentaires; produits chimiques; produits métalliques; engineering; pneus, verre, aluminium; tourisme
Partenaires commerciaux principaux:Allemagne, France, Belgique, Grande Bretagne, Italie, Espagne, Pays Bas, Chine

(Source: Le portail des statistiques du Luxembourg – "Luxembourg en chiffres 2009")

Aperçu économique

Banques

Les opérations bancaires constituent le secteur le plus important de l’économie du pays. Luxembourg est spécialisé dans la gestion transfrontalière des fonds. Vu que le marché domestique est relativement limité, le centre financier du pays est plutôt international. Au mois de mars 2009 Luxembourg comptait 152 banques avec plus de 27 000 employés. La stabilité politique, bonnes communications, accès facile aux autres centres européens, un personnel qualifié polyglotte, les traditions du secret bancaire et les compétences dans la gestion des fonds transfrontalière – tous ces facteurs contribuent à la croissance du secteur bancaire.

L'Allemagne représente le groupe bancaire plus important au Luxembourg; les banques scandinaves, japonaises et les plus grandes banques américaines sont bien représentées également.

A la fin du 2008 le chiffre des actifs totaux a dépassé 929 milliards euros. Plus de 9.000 sociétés de portefeuille ont été fondées au Luxembourg qui est aussi le siège de l’institution financière de l’Union Européenne – la Banque européenne d'investissement.

Aciérie

Un évènement majeur s’est produit dans l’histoire économique de Luxembourg en 1876 avec l’introduction de la métallurgie anglaise. Le procédé de raffinage a contribué au développement du l’aciérie et a donné naissance à Arbed Company en 1911.

La fonderie et l’aciérie situées le long de la frontière française représentent un secteur important de l’économie luxembourgeoise. L’aciérie constitue 29% de tous les exports (à l’exception des services), 1.8% de PIB, 22% de l’emploi industriel et 3.9% de la main d’œuvre.

La restructuration de l’industrie and l’augmentation de la participation du gouvernement dans l’Arbed (31%) commence dès 1974, et grâce à la modernisation rapide des installations, à la réduction de la production et de l’emploi, à la prise en charge de la dette d’Arbed par le gouvernement et au rétablissement cyclique récent de la demande internationale en acier, la compagnie devient de nouveau profitable. Sa productivité est parmi les plus hautes dans le monde. Les marchés des Etats-Unis constituent 6% de la production d’Arbed. La compagnie est spécialisée dans la fabrication des poutres architecturales en acier and des produits à valeur ajoutée. Pourtant le secteur de l’acier connait un certain ralentissement dû à l’émergence de Luxembourg comme centre financier. En 2001, à la suite de sa fusion avec Aceralia et Usinor, Arbed devient Arcelor. Arcelor a été repris par Mittal Steel en 2006 pour devenir Arcelor-Mittal, le plus grand producteur de l’acier du monde.

Télécommunications

Le gouvernement poursuit une politique du développement de Luxembourg comme un centre audiovisuel et de communications. La Radio-Television-Luxembourg est la première chaîne radio et télévision privée de l’Europe. "La Société européenne des satellites" (SES), une compagnie avec la participation de l’Etat, a été crée en 1986 afin d’installer et opérer un système des télécommunications satellites pour la transmission des programmes de télévision partout en Europe. En décembre 1988, le premier SES Astra satellite, RCA 4000 Astra 1A à 16 chaînes a été lancé par Ariane Rocket. A ce jour la SES est la plus grande compagnie de services de satellite dans le monde quant au revenues.

Agriculture

Le secteur agricole du Luxembourg qui n’est pas grand. Ce secteur emploie à peu près 1%-3% de la main d’œuvre. La plupart des agricultures sont dans la production du lait et de la viande. Les vignobles de la Vallée de la Moselle produisent environ 15 millions litres du vin blanc sec, dont la majeure partie est consumée au Luxembourg et un peu moins en France, en Allemagne et en Belgique.

Investissement étrangers

Luxembourg offre un climat favorable pour les investissements étrangers. Les gouvernements consécutifs ont fait de leur mieux pour attirer des nouveaux investissements pour l’industrie moyenne, légère et high-tech. Les incitations de la part du gouvernement concernent les impôts, la construction et les équipements pour les usines. Les grandes compagnies américaines – producteurs des pneus (Goodyear), produits chimiques (DuPont), verres (Guardian Industries) et une grande variété des équipements industriels, sont parmi les investisseurs étrangers les plus importants. La valeur actuelle des investissements directes des USA est presque $1,5 milliard ce qui fait le niveau le plus haut des investissements directes des USA par personne en dehors des Etats-Unis.

Durant la dernière décennie la balance de paiement du Luxembourg représente un déficit permanent, mais en général il y a lieu d’un surplus budgétaire grâce aux recettes en provenance du secteur des services financiers.

Principes comptables

L’établissement des comptes dépend de la taille de l’entreprise et est basé sur les trois critères suivants: le bilan total (le total des actifs sans pertes dans l’année comptable), le chiffre d’affaires net (net comme il apparait sur le compte de pertes et de profits) et le nombre moyen du personnel.

Le contrôle des moyennes et grandes entreprises doit être exécuté par un ou plusieurs auditeurs nommés par l’assemblée générale parmi les membres de l’Institut des Auditeurs Indépendants. Les petites entreprises sont contrôlées par un comptable nommé par l’assemblée générale pour une période définie. Les conclusions de l’auditeur indépendant peuvent être comme suit:

  • certificat sans réserve, c’est-à-dire l’approbation;
  • certificat avec réserve, c’est-à-dire l’approbation avec réserve à cause des désagréments et doutes;
  • refus de certifier.

Les associations des comptables ont des difficultés pour s’organiser vu le rôle important l’Etat dans le système de comptabilité.

Relations de travail

Les relations de travail demeurent sans conflit depuis les années 1930. La plupart des ouvriers industriels sont organisés en unions liées à une des parties politiques les plus importantes. Les représentants des entreprises, des unions et du gouvernement participent aux négociations au travail les plus importantes.

Ce sont les relations de travail au Luxembourg qui sont citées par les investisseurs comme la raison principale de leur présence au Grand Duché.

Transport

Luxembourg possède un système d’installations et de services du transport routier, ferroviaire et aérien efficace. Le réseau routier a été modernisé considérablement ces dernières années ajoutant 147 km de l’autoroute reliant la capitale aux pays voisins. L’apparition du train à grande vitesse TGV pour Paris a amené à la rénovation de la gare de Luxembourg tandis qu’un nouveau terminal passager a été récemment mis en opération dans l’aéroport de la ville. Il y a des plans de l’introduction des tramways dans la capitale.